Écrire… tout haut! 

Pour moi, c’est comme un exercice philosophique. C’est allier la réflexion à l’implication, « ne pas garder pour soi » et se commettre en s’exposant au regard des autres. J’aime bien ce défi de devoir ainsi mieux définir sa pensée. Il faut alors retourner dans la réflexion, peser ses mots, remettre en question ses convictions encore et encore, car au fil du temps, on change… nos points de vue aussi.

L’écriture a cet avantage de permettre un retour que la parole ne nous permet pas aussi aisément. Les écrits restent, disait Horace. On peut revenir sur un texte pour mieux y réfléchir, en comprendre le sens, vérifier les échanges, les ententes. La parole ne nous offre pas toujours cette possibilité avec autant de fidélité, se mettant entre les mains de l’imparfaite mémoire des mots prononcés, entendus.

Dans ma façon de voir les choses, je crois que chacun a tout avantage et devrait même être encouragé à forger sa propre opinion, à réfléchir, exprimer, questionner, soupeser, souscrire ou non. Du plus petit au plus grand d’entre nous. Écrire est une belle façon de savoir où on en est dans nos façons de voir les choses. Nos lectures, nos recherches, nos contacts avec les autres, nos discussions… Toutes ces opportunités d’ouverture d’esprit que l’on se donne permettent que nous nous réinventions sans cesse. Ne trouves-tu pas?

Être et se reconnaitre

Écrire… tout haut!  C’est prendre le temps de regarder comment les choses résonnent en soi, en les confrontant aussi au point de vue des autres.  Prendre le temps de regarder où en sont ses convictions, ses doutes, quelles émotions et quels sentiments certains sujets font ressortir…

Écrire… tout haut!  Pour moi, c’est répondre à une soif d’écrire qui me taraude depuis toute jeune. Arrêter de croire que mes points de vue, réflexions, opinions ne valent pas plus que ceux des autres…
J’affirme ainsi qui je suis et combien je peux changer au fil du temps, des conversations, des lectures. Mettre fin (enfin) à cette peur de ne pas me trouver à la hauteur; de me sentir comme un imposteur! Qui suis-je pour soumettre mes textes devant les autres? Je ne suis pas un écrivain, je ne suis pas un « maître à penser ». Qui trouvera intéressant de connaître le résultat de mes réflexions? Ceux qui le voudront… peu importe combien ils seront. Le nombre importe tellement moins que ce que cela provoquera en celui ou celle qui le lira et en celui ou celle qui écrit…

Si tu veux en savoir plus sur moi, alors je t’invite à aller voir la page « À propos ».

Et toi dans tout cela…

Crois-tu parfois que ça vaut le coup et que ça fait du bien de connaître les expériences des autres qui, comme toi, ont traversé toutes sortes de routes et pataugé dans toutes sortes de détours? Comment ont-ils vécu cela? Qu’ont-ils ressenti? Que pensent-ils maintenant? Quel est ce vécu qui peut être différent du tien ou si semblable que tu te reconnais dans les mots de l’autre? Te reconnais-tu dans cela?

Oui? Moi aussi!  

T’arrive-t-il de te demander si ce que tu penses vaut la peine d’être partagé?

Crois-tu que ton opinion ou ton point de vue vaut bien celui d’un autre? Penses-tu que la pertinence d’un propos est aussi valable à la lumière du vécu et de l’expérience que selon l’avis théorique d’un expert? As-tu parfois envie de te prononcer sur un sujet sans que cela soit décortiqué par un spécialiste quelconque en la question?

Oui? Moi aussi! 

Et là, attention, je ne remets pas en question la pertinence ni ne dénigre le savoir des spécialistes (psychologues, philosophes, sociologues et autres). Au contraire. Bien au contraire. Ils sont essentiels pour nous aider à y voir clair. Mais parfois, je me dis que ça fait du bien de voir quel est le regard que portent des gens comme nous sur des sujets, des réflexions et des expériences semblables aux nôtres. Tu sais, quand on parle de la « vraie vie », on parle du vécu de tous les jours, de la réalité du quotidien que chacun expérimente. Voilà pourquoi je crois que toi et moi pouvons aussi avoir des choses intéressantes à partager.

Je te souhaite de beaux détours parmi mes mots…

 

 


Note: Tu as apprécié? Ou pas? Ou couci-couça? Tu veux partager tes impressions, tes commentaires? Tu peux le faire tout en bas de cette page, dans la partie dédiée aux commentaires. J’aimerais bien te lire aussi… 

___________________________________________

Crédit images…

Sur Pixabay :
1) des ronds dans l’eau : image de « geralt »
2) femme, bras levés : adaptation d’une image de « geralt »
3) Visage femme-pastels : image de « intographics »

Merci!