Les Pensées Popcorn de Lauralou

 

Mes pensées popcorn, jaillissantes... je t'en présente ici, sous forme de courts textes. Pour moi, c’est aussi cela « Écrire…tout haut ! ». Ces pensées changeront au hasard du temps, selon l’inspiration. Tu pourras toutes les retrouver ici, mais également sur la page d’accueil, une à la fois, au hasard de l'éclatement!

 

nos pas sur Écrire tout haut, catégorie pensées popcorn

Nos pas...

Sur la route de nos nombreux pas-de-vie, ce que nous appelons souvent nos ratés, nos manques, nos erreurs, je préfère les appeler nos « enfargements ». Pour que nos pas puissent s'adapter aux nombreux changements inévitables, je crois que l’enfargement est nécessaire, parfois même salutaire. Il nous permet de nous réveiller, de constater que nous étions trop loin dans nos pensées-la-lune, trop loin de qui nous sommes vraiment. Ce que nous prenons pour un recul et qui nous parait sur le coup négatif, nous ramène au moment présent et nous aide à retourner dans le vrai...

Texte : Lauralou - Crédit image : Matthew Henry sur Unsplash

courir ou vivre, écrire tout haut, pensées popcorn

Courir ou vivre…

Tu balades tes soifs et tes envies partout,
Tu ne te poses plus? Tu t’en vas où?
Trop de vite, pas assez de lent
Lent… lent… vite-vite… lent…
Tu oublies de danser ta vie, ce que tu aimais tant faire
Pas perdus, en manque de repères
Qui s’emmêlent, qui hésitent
Ne sachant plus ce qui t’habite.
Dans ta tête, même tes rêves s’alignent parfois tout de travers.

Où sont ces yeux qui pétillent, brillent, racontent et espèrent?
À vouloir être partout à la fois,
Mais n’être nulle part vers l’autre et en toi;
À ne pas prendre le temps de te poser,

À ne pas saisir les moments précieux, à ne pas les savourer
À ne pas prendre le temps de t’arrêter, respirer et regarder
Tu te perds dans le temps qui file et les désirs volatils

Ralentis… la course et l’éparpillement sont inutiles…
Simplement, doucement, reviens vers toi
C’est ça, écoute… Oui, la danse revient! 1-2-3…

Texte : Lauralou - Crédit image : Bru-nO sur Pixabay

L’arbre qui peuplier

Une histoire de résilience

Telle est ma force… bien enracinée.
Je peuplier… rien ne me casse
Rien ne me frêne
Cyprès de mes valeurs
Et houx que je sois
Me libérer de toutes chênes
Pour ne vouloir que totalement hêtre…
Et, même si je tremble

Oui, je peuplier… rien ne me casse !

Texte : Lauralou - Crédit image : Prawny sur Pixabay

Avant de vous abonner, vous êtes invités à lire la "Politique de confidentialité" du site.

Aenean consectetur felis Praesent ut leo facilisis quis dictum pulvinar at

Pin It on Pinterest