faire la paix avec ses défauts - être imparfait, c'est parfait - écrire tout haut

Et si on regardait nos petits travers autrement?

 

Faire la paix avec ses défauts… Aïe, aïe, aïe! Pas simple. Déjà, le mot « défaut » me fait faire de l’acné! À s’arrêter ainsi à nos travers, il y a, immanquablement, cet autre – parfois trop proche – qui nous regarde, qui nous scrute dans le miroir de nos suspicions, de nos doutes, de nos manques d’amour : nous-même! Alors, quand on ajoute à la liste des approbateurs de sa personnalité son père, sa mère, ses frères, ses soeurs, la parenté, les collègues de travail, les voisins et le reste du monde! Ouf!  

 

partie 1- faire la paix avec ses défauts- blogue-écrire tout haut

À la toute fin de cet article, je t’ai laissé des liens abordant le sujet des défauts et des qualités


Qu’est-ce qui vient en premier?
Réflexion…  en 4 questions

question 1 - Qu'est-ce qui vient en premier - le défaut ou la qualité? - Faire la paix avec ses défauts- Écrire tout hautQuestion 2 - Qu'est-ce qui vient en premier? Sommes-nous nés avec des défauts ou se sont-ils développés au contact des autres? - Faire la paix avec ses défauts - Écrire tout haut

 

 

 

 

Réflexion 1 et 2. Si nous sommes nés dans la pureté, serait-il alors juste de dire que nos défauts naissent de nos qualités? Exemple : un gentil est devenu un peu méchant parce qu’on a abusé de sa gentillesse? Comment ça se fait que la pureté puisse ainsi être affectée? Pourquoi ne pas rester pur? Est-ce parce que nos qualités s’épuisent ou se lassent de rester neutres? Est-ce à cause de l’influence des autres, dès notre naissance? À cause des demandes d’excellence pas toujours réalistes et pas à-propos ? Est-ce parce que l’on s’imprègne et s’approprie, parfois à tort, de ce que l’on entend à son sujet, de ce que l’on voit ou écoute et qui entre en nous par nos petites failles?

 

Question 3 - Qu'est-ce qui vient en premier et qui est le plus imortant? Savoir l'origine des travers ou se traiter avec douceur? - Faire la paix avec ses défauts - Écrire tout hautRéflexion 3. Pour celle-ci, je te dirais que ma réflexion m’a fait penser à quelque chose qui m’a bien fait sourire… La vie et les humains ont inventé des mots qui sont des perles et qui nous font des clins d’œil bienheureux : être imparfait, c’est toujours dans le passé. L’imparfait n’est ni le présent ni le futur. Alors, on a le choix de s’appesantir sur qui nous étions, même il y a encore quelques secondes, ou sur ce que nous choisissons d’être au présent, maintenant. Faire la paix avec ses défauts n’est pas un chemin facile surtout si on s’acharne, à tort, à devenir parfait. Personne ne veut vivre auprès d’un petit parfait! En tout cas pas moi! Il faut se « foutre la paix » de temps en temps et se laisser respirer un peu! À ce sujet, voici un lien vers le livre de Fabrice Midal : « Foutez-vous la paix et commencez à vivre! »

 

Question 4, ce qui vient en premier, nécessité de tout savoir, tout comprendre ou avancer en lâchant prise et ne pas tout contrôler?

Réflexion 4. Bien sûr, quand on entre dans la danse de l’introspection, on peut facilement tomber dans les excès provoqués par nos peurs, par nos anxiétés ou par l’impact du regard des autres par le biais de nos lectures, de nos rencontres, etc. On ne peut pas tout savoir, tout comprendre et surtout il ne faut pas s’infliger tout cela d’un seul coup! Ce serait rendre caduques les principes d’évolution, de changement, de meilleur, etc. Lâchons du lest, lâchons prise de temps en temps! Il n’y a rien qui soit pire que le « trop », le « tout » et le « jamais ». Chacun de ces « excès » nous propulse dans la volonté irréaliste d’être parfait ou, au contraire, de dire qu’on est des ratés, ou de nous diriger vers l’abandon des efforts entrepris. Quel gaspillage! Et pourtant… nos travers sont beaux, si bien projetés et sans excès. Vouloir tout contrôler est une tâche impossible et une pression tellement néfaste! Cela ne peut que nous rendre plus rigide et plus dur et nous éloigner de l’un des buts souhaités, celui d’avoir un regard bienveillant sur soi.

Les critiques non constructives sur des traits de notre personnalité – et leur répétition – façonnent des murs relationnels qui sont parfois difficiles à déconstruire. Et cela vaut autant dans le fait de les dire que de se les faire dire. On a beau savoir que l’on possède de très belles qualités, ces petites phrases lapidaires là arrivent parfois à entrer par la petite faille de nos propres doutes. Tu as toi aussi déjà entendu ce genre de propos à ton sujet : quand on dirait que, peu importe ce que tu fais ou comment tu le fais, les reproches valent plus que ce que tu donnes de bon, de positif? Courage, le meilleur arrive!

 

Une question de dosage…

La fameuse loi des contraires! Le Yin et le Yang, le noir et le blanc, Cendrillon et le Prince charmant, etc. Tout est une question de dosage et d’à-propos. Avoir du caractère, être impatient, être orgueilleux, par exemple, ne sont pas des défauts en soi. Ce ne sont pas des pièces ratées lors de la fabrication de chaque individu en usine! J’irais même jusqu’à dire que ce sont des travers qui peuvent s’avérer fort utiles.

C’est souvent une question de dosage : c’est le « trop » ou le « mal exprimé » qui peut venir gâcher la sauce. Mais tout cela peut être « réparé »! Que ce soit au travail, ou pour une entrevue d’embauche, en famille ou en société, il est bon de regarder au-delà d’un travers et de savoir reconnaître les qualités qui y sont liées, que ce regard soit dirigé vers soi ou vers les autres.


À la toute fin de cet article, je t’ai laissé des liens abordant le sujet des défauts et des qualités.

 


Partie 2 - Faire la paix avec ses défauts - Écrire tout haut

 

Les défauts et les qualités qui en découlent

Face à face - les défauts et les qualités qui en découlent - Faire la paix avec ses défauts - Écrire tout haut

Découvrir que des aspects de nous moins agréables peuvent être aussi à la source de nos traits les plus agréables, donne un souffle de bien-être vrrrrrrrrraiment libérateur! On a tous le droit d’être moche! On a tous le droit de n’être pas toujours à son meilleur, même si cela met en lumière ce que nous préfèrerions laisser dans l’ombre. Si on ne tombe pas dans le parfois fuyant et irresponsable « personne n’est parfait », être imparfait c’est parfait parce que, de toute façon, plaire à tous et en tout temps est plus un voeu pieu qu’un objectif réaliste. Je dirais même un vieux pieu de pression que la recherche de la « parfaititude » inflige. Parfaititude = parfaite attitude

Regarder certains défauts avec un éclairage autre peut aider à de meilleures relations avec les autres. N’oublions pas que c’est souvent une question de dosage et souvent la réflection d’un malaise… Je te laisse ici quelques exemples – pigés ailleurs – d’un regard différent.

Personne…

Pointilleuse ……………  méticuleuse, attentive aux détails
Désordonnée …………  créatrice, sait faire plus d’une chose à la fois
A du caractère ……….  leader, fonceuse
Timide …………………..  solide, discrète, force tranquille
Orgueilleuse …………..  aime le travail bien fait
Impatiente ……………..  proactive, les choses avancent
Stressée ………………..  volonté de bien faire
Exigeante ………………  a de la rigueur dans le travail, provoque le dépassement
Têtue …………………….  persévérante, moins influençable
Bavarde …………………  dynamique, met de l’ambiance
Méfiante ………………..  prudente, responsable
Suspicieuse ……………  regarde au-delà, ne prend rien pour acquis, cherche

 

Ce que cette réflexion m’a fait réaliser

Ce que cette réflexion m'a fait réaliser- Faire la paix avec ses défauts - Écrire tout haut

▸ Plusieurs « défauts » ont aussi leur revers de médaille; ils peuvent également être propulseurs de qualités, de talents.
▸ J’ai bien plus de qualités et de ressources personnelles que je ne le croyais.
▸ L’acceptation de soi rend vraiment la vie plus facile.
▸ L’acceptation de ses défauts rend ceux-ci moins « visibles ». En leur accordant de moins en moins d’importance – par une attention moins soutenue – et en accordant de plus en plus d’attention à nos qualités, on voit de moins en moins nos défauts prendre la vedette.
▸ Mon regard sur moi influence beaucoup ma perception du comment je crois être vue.
▸ Être capable de dire à l’autre de cesser de nous rabattre les oreilles avec nos  « points faibles » – sans tomber dans la justification mais par respect – c’est déjà porter sur soi un regard plus doux.
▸ Ce n’est pas le fait d’avoir du caractère, par exemple, qui est un défaut. Tout est une question de projection, d’attitude et de dosage.

 

On a tous le droit d’être moche :  libération et responsabilité

Hommes qui grimacent- On a tous le droit d'être moche. Faire la paix avec ses défauts - Écrire tout haut
J’ai réalisé, lors de ma longue réflexion sur le sujet, que ce droit d’être moche et la libération qu’il apporte entrainaient inévitablement, à mes yeux, une responsabilité. Plutôt deux, même.

La première :

Dans le monde de l’acceptation de soi et de la volonté d’être une meilleure personne (meilleure, pas parfaite) et de s’aimer davantage pour son propre bien-être… la responsabilité d’apporter des changements commence surtout quand on prend conscience de ses travers ou de ses attitudes qui rendent des aspects de soi moins agréables. Parfois on se le dit ou on se le fait dire, mais on dirait que ça ne nous touche pas, on n’entend pas, on ne réalise pas. Ça coule comme sur le dos d’un canard. Mais, le jour où on prend vraiment conscience d’un travers désagréable, là on peut plus difficilement se défiler… Ou bien on vit avec et on accepte les critiques ou on prend la route du travail sur soi. Finalement, on va probablement rester avec son « fichu caractère »  – par exemple – mais nos attitudes et nos réactions seront différentes, devenant mieux adaptées à ce que l’on veut être et projeter. 

La deuxième :

Dans mon système de valeurs personnel, une seconde responsabilité s’ajoute tout naturellement et elle réside dans le fait d’apprendre à accepter les travers de l’autre… Ça, c’est encore moins évident et une résistance tend à se manifester! Mais, du moment où on s’accepte mieux dans l’ensemble, on accepte mieux les autres aussi. C’est quasi incontournable; donc on a tout à y gagner! Vérifié!

Les petites phrases que je me dis pour m’aider : prends soin de toi; demande aussi aux autres de prendre soin de toi… Trouve tes solutions; regarde-toi avec respect, avec amour et bienveillance. Lis, cherche, mais donne-toi aussi de l’espace pour respirer. Fous-toi la paix de temps en temps, sinon trop d’introspection et d’acharnement ne vont qu’empirer les choses. Regarde-toi avec douceur, un petit pas à la fois : de toute façon, tu n’as pas le choix, tu as de petites jambes 😉

Et toi, lecteur, lectrice, ne crois surtout pas tout ce que je dis ou écris. Fais ta propre réflexion et porte-la, là où tu en as besoin, à ton rythme, selon ton expérience, ton besoin et tes capacités. N’hésite pas à demander de l’aide…

Faire la paix avec ses défauts, c’est tout un travail…
Alors, je te laisse là-dessus, car j’ai beaucoup, beaucoup de travail à faire! Hahahaha!
Heureusement, j’ai de l’humour et les qualités de mes défauts! Gagnante, partout!

Belle suite et beaux regards sur toi!
N’oublie pas de laisser un commentaire dessous le bloc de l’article… J’aimerais bien te lire aussi!

 

 

_______________________________________________________
Voici les liens promis, suivis des crédits-images… :

 

Tirez le meilleur de vos défauts
https://www.journaldunet.com/management/efficacite-personnelle/defaut-travail/maniaque.shtml

Avez-vous les défauts de vos qualités?
http://www.lesbottinesrouges.fr/article-avez-vous-les-defauts-de-vos-qualites-68882804.html

Nos défauts sont nos qualités
https://fr.linkedin.com/pulse/savez-vous-que-nos-d%C3%A9fauts-sont-le-reflet-de-qualit%C3%A9s-claire-monroche

Entretien d’embauche défaut : 40 défauts & 5 astuces pour ne plus échouer !
https://lentretientelephonique.com/entretien-dembauche-defaut/

Les « bons » défauts en entretien d’embauche
https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-carriere/detail/article/episode-36-les-bons-defauts-en-entretien-dembauche.html

Foutez-vous la paix et commencez à vivre, de Fabrice Midal, livre
https://www.fabricemidal.com/meditation-actu/foutez-vous-la-paix-et-commencez-a-vivre/

______________________________________

Crédit images :

Dans l’ordre de présentation :

  1. Fruits imparfaits-affection : sur Pixabay par Oldiefan
  2. Compte-gouttes : sur Pixabay par 378322 
  3. Têtes qui se font face : sur Pixabay par Tumisu
  4. Personne en réflexion :  sur Pixabay par 20672
  5. 2 Gars identiques qui grimacent : sur Pixabay par RyanMcGuire 
  6. Toutes les autres ont été faites pour le blogue Écrire tout haut par Lauralou : les parties 1 et 2, les bulles de questions, la bulle pour la citation de Jean-Paul II et l’image-signature de Lauralou.

Pour laisser un commentaire, c’est ci-dessous, tout en bas!